Payez votre Fidya à 2 euros

Compensez vos jours du mois de ramadan non jeunés en distribuant de la nourriture aux plus démunis

La fidya c’est quoi ?

 
Allah azawajal dit dans le Coran : “Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter qu’(avec grande difficulté), il y a une compensation : nourrir un pauvre” Sourate Baqara verset 184
 

La fidya est la compensation pour les personnes ne pouvant pas jeuner le mois de ramadan et qui ne pourront pas rattraper ces jours ( exemple : maladie chronique empêchant de reporter ces jours de jeunes à plus tard). Quelqu’un qui est malade durant le mois de ramadan puis se rétablit devra simplement rattraper les jours manqués.

Attention la fidya ne doit pas être confondu avec le paiement de votre zakat (al-maal ou fitr).
Voir notre page sur la zakat pour plus d’informations.

Quand payer la fidya ?

 
Il est recommandé de payer la fidya avant le début du mois de ramadan pour ceux qui savent qu’ils ne pourront faire leur jeune.
 

Quel est le montant de la fidya ?

 
Il existe aujourd’hui 2 façons de verser la fidya :
 
Vous la versez en denrée alimentaire directement à un démuni 
 
Comme l’indique le verset pour chaque jour non jeuné vous devez nourrir un pauvre, selon votre école juridique il existe des tableaux d’équivalence en nourriture. Voici quelques exemples des équivalences pour l’école juridique Malikite 
 
Semoule : 2 000 g = 2 kilos
Raisins secs : 1 640 g = 1,640 kilos
Farine : 1 400 g = 1,4 kilos
Couscous : 1 800 g = 1,8 kilos
Lentilles : 2 100 g = 2,1 kilos
Haricots blancs : 2 060 g = 2,06 kilos
Dattes : 1 800g = 1 kilo 800 grammes
Pois cassés : 2 240 g = 2 kilos 240 grammes
Pois chiches : 2 000 g = 2 kilos
Riz : 2300g = 2 kilos 300 grammes
 
Vous confiez de l’argent à un tiers qui va transformer cet argent en nourriture puis nourrir un démuni.
 
Vous pouvez également verser en argent votre fidya à une mosquée ou une association qui s’occupera de redistribuer en nourriture votre fidya.
Les savants légifèrent sur le montant à donner pour nourrir une personne et ce montant dépend du pays dans lequel on se trouve et du coût des denrées. En Europe le montant en euro moyen est de 7 euros.
 
Pourquoi la fidya chez ACDLP est à 2 euros ?
 
Au Coeur de la Précarité prépare et distribue toute l’année des repas (365 jours par an avec une accélération durant le mois de ramadan)
 
Au sein de notre association, le prix d’un repas complet à offrir à une personne dans le besoin est globalement autour de 1 euro voire 2 euros. Il comprend un repas chaud, ainsi qu’une collation (1 bouteille d’eau 50cl, une petite brique de jus, un petit gâteau, un couvert, un mouchoir). Ce prix est calculé en comparant le nombre de repas produits à l’année, et les charges de notre pôle alimentaire. 
 
La fidya correspond à la compensation des jours non jeûnés, en offrant l’équivalent de 1 moud de nourriture à un nécessiteux. 1 moud correspondant à la quantité que deux mains jointes pouvant contenir, nous estimons que notre composition remplit ce critère de quantité. Selon d’autres avis, la quantité est moindre, mais là où tous les avis convergent, c’est sur le fait de nourrir une personne démunis.
 
 Il n’y a pas de hadith du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) qui
mentionne la quantité de nourriture qui doit être donnée au pauvre pour la compensation des
jours de Ramadan non-jeûnés
 
Chaque année, les autorités fixent le prix de la fidya. Par exemple, en France en 2020, il a été fixé à 7 euros. Or, notre prix de revient est largement en dessous de ce prix annoncé, et cela permet à davantage de musulman de contribuer, la fidya pouvant devenir une charge importante à mesure que beaucoup de jours sont à rattraper (souvent 1 mois complet, 60 euros au lieu de 240 euros). Nous produisons à grande échelle, cela permet de réduire considérablement le coût.
 
Ainsi, le montant de la fidya n’est pas légiféré islamiquement parlant, c’est le fait de nourrir une personne démunis qui l’est. Avec 2 euros, nous remplissons ce contrat.

NOS AUTRES FONDS

KAFFARA : Pour celui qui aura annuler sans motif légitime son jeune du mois de ramadan il devra expier sa faute en versant la kaffara. (En islam jeuner est un acte d’adoration au même titre que la prière) Plus d’informations sur cette page.

ZAKAT AL FITR : La Zakat Al-Fitr est l’aumône du jeune de mois de ramadan à verser avant la prière de l’aid. Plus d’informations sur cette page

ZAKAT AL MAAL : La Zakat Al-Maal est l’impôt légal que chaque musulman doit verser, voir notre page à ce sujet

FONDS GENERAUX : Le financement de l’ensemble de nos actions. C’est l’essence qui fait avancer le camion ACDLP et nous permet d’oeuvrer au quotidien

D’après Mouadh Ibn Jabal (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « L’aumône éteint les péchés comme l’eau éteint le feu ».